• Diable blanc

    Diable blanc

    [Photo : Laura Makabresku]

     

    Je crèverai dans les allées des brumes, sans pouvoir embrasser une dernière fois ce diable blanc que j'ai épousé un soir glacial d'hiver.

    Il m'a promit la mer un soir d'orage, le soleil durant une éclipse, la vérité dans un mensonge, l'éternité dans l'éphémère. 

     

    Je crèverai dans la brume courant dans les allées et venues, sans pouvoir raccommoder une dernière fois les plumes de ce diable blanc que j'ai chéri un jour de nuit. 

    Il m'a donné envie de voler au fond du trou, de sourire les larmes pleins les joues, l'amour en apoplexie. 

     

    Lui vivra car je lui ai donné un goût d'agrume sur ses lèvres brunes et la légèreté de l'enclume.

    J'ai enfilé son costume pour qu'il cesse d'effleurer le bitume. 

    Parce qu'ils ont l'amertume

     Et nous avons la plume... 

     

    Malia Rigazzo / Texte protégé - Tous droits réservés. 

     

    Diable blanc


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :