• Oh ma douce tristesse

    Oh ma douce tristesse

    [Photo : ??]

     

    Tu sais que je t'ai toujours défendue à la peau de mon âme, 
    Que je serais toujours une des rares qui te proclame et t'acclame. 

    J'ai dansé pieds nus dans tes turpitudes,
    Pour me fondre dans nos similitudes. 

    J'ai accepté de me cogner au fond du trou, 
    Et d'en remonter le coeur plein de boue. 

    Tu as accompagné mon chemin depuis tant d'années, 
    Que chercher à les comptabiliser me laisserait damnée. 

    Je t'ai toujours accepté et fait un avec toi, 
    Parce que tu es moi et je suis toi. 

    Tristesse, tristesse, 
    Quand tes lèvres sur les miennes se pressent...  

     

    Malia Rigazzo / Texte protégé - Tous droits réservés.

     

    Oh ma douce tristesse


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :